contactez-nous

email

contact@raai.fr

telephones

Fixe: +33 (0)1.44.93.25.18
Port: +33 (0) 6.60.59.18.60

me trouver

79 RUE DE MÉNILMONTANT  
75020 PARIS  FRANCE

TWITTER

INstagram

Project

BTQ

CHANGEMENT DE DESTINATION PARTIEL
AVEC MODIFICATION DES FAÇADES ET D’UNE PARTIE DES PLANCHERS.2014-2015

RDC du 79 rue de Ménilmontant, 75020 Paris
CHANGEMENT DE DESTINATION PARTIEL AVEC MODIFICATION DES FAÇADES ET D’UNE PARTIE DES PLANCHERS.

PC 04 : NOTICE DESCRIPTIVE:

1) Présentation de l’état initial du local

Le projet concerne un local commercial situé au 79 de la rue de Ménilmontant, dans le 20e arrondissement à Paris. Ce local est installé dans un immeuble Hausmannien datant du début du XX°s. La parcelle de l’immeuble est cadrée à l’Est par la rue de Ménilmontant, considérée au niveau du croisement avec la rue Sorbier ; au Nord, par les escaliers de l’ancien passage de la gare de Ménilmontant, dont l’accès est aujourd’hui fermé au public par une grille ; à L’ouest, elle s’ouvre sur les terrains végétalisés de la petite ceinture, et au sud, elle est accolée à l’immeuble du 77 de la rue de Ménilmontant.

Le local commercial est installé sur une partie du Rez de Chaussée et du premier sous sol de l’immeuble.Il est accessible directement depuis la rue de Ménilmontant, par une façade vitrée, il a également un accès privatif par les parties communes après le hall de l’immeuble.

Il est constitué de trois lots totalisant 149,9m2 : le lot n°1 d’une surface de 89,3m2, le lot n°3 d’une surface de 52,32 et le lot n°4 d’une surface de 8,3m2.

Lot n°1 :
un local comprenant une salle à usage de commerce, arrière boutique, une grande pièce, cuisine, water-closet, dégagement.

Lot n°3 :
Une grande cave portant le numéo 10

Lot n°4 :
Une cave portant le numéo 9

Figure 1 : Plan RDC de l’existant

Figure 2 : Plan R-1 de l’existant

Le lot n° 1, à RDC, est constitué d’une vitrine de 7mètres de long donnant sur la rue de Ménilmontant. Cette vitrine est divisée en deux grands ensembles menuisés de dimensions equivalentes séparés au centre par un pilier en pierre revêtu de tôle en aluminium dans le RAL 7016.
Depuis la rue, et sur la partie de droite est installée la porte d’accès au local, dans une menuserie PVC blanc, à laquelle est associé un grand fixe vitré. La partie de gauche de la vitrine est constituée de deux vitrages fixes séparés par une traverse située en partie haute.

Figure 3 : Photo de la façade existante

Le local est également constitué dans sa partie arrière de cinq fenêtres (voir Figure 1 et 4), dont les allèges sont situées actuellement à environ 1m20 du sol du local (Voir figure 5). Elles donnent sur les terrains de la petite ceinture végétalisés, ainsi qu’au loin sur le pont de la rue de la Mare, traversant l’ancienne voie férée.

Les lots n°3 et n°4 sont installés sur le premier sous-sol de l’immeuble, qui en compte deux (voir figure 2 et 10). Il sont situés en sous sol coté rue de Ménilmontant, et sont adossés au logement du voisin, qui ouvre ses vues directement sur les terrains de la petite ceinture. Chacun de ces deux lots a un accès direct sur la partie commune reliant le hall aux caves de l’immeuble.

Les trois lots sont reliés entre eux par un escalier en colimaçon (voir figure 1 et 2). Une trappe située du coté de la façade vitrée permet également d’amener de la lumière en second jour sur la partie du local située au sous sol.

Le projet :

• Changement de destination partiel :

Le projet consiste à effectuer le changement de destination d’une partie du local commercial en usage d’habitation. Le local commercial est conservé du coté de la rue de Ménilmontant, sur une partie du RDC et du R-1 et un logement est créé à l’arrière, tourné vers la petite ceinture.

La surface totale initiale de la boutique réunissant les lots 1,3 et 4 est répartie entre un local commercial de 69m2 (rouge) et un logement de 75.9m2 (bleu).

Figure 4: REPARTITION COMMERCE/LOGEMENT RDC et R-1

Pour se faire, le projet s’appuie sur les modifications suivantes:

• Modification des façades :

1. La façade arrière

L’ouverture d’une baie à l’arrière du RDC permet de s’ouvrir plus largement sur l’espace végétalisé présent en fond de parcelle. Il s’agit plus précisement de la suppression de la partie du mur (trumeau) présent entre les deux fenêtres existantes, et de l’abaissement de leur allège jusqu’au sol. Les menuiseries de cette ouverture créés sont en acier thermolaqué RAL 7016. L’ensemble vitré est composé de double vitrage antieffraction. Il est divisé en 6 panneaux vitrés verticaux, eux même recoupés par une traverse horizontale située à 1m du sol et tenant lieu de garde corps (Voir figure 6)

Figure 5 : Façade existante

Figure 6 : Ouverture projetéeFigure 8 : Façade projetée

2. La façade avant

La façade donnant sur la rue de Ménilmontant est modifiée par la mise en place d’un double vitrage anti-effraction. Les chassis mis en place seront constitués de profilés en acier dans le RAL 7016.

Chacun des deux ensembles menuisés est divisé verticalement en trois parties. Une traverse située dans la partie haute des deux vitrines permet d’intégrer des ouverture pour ventiler naturellement le local. (voir figure 8)

Le socle est repris sur l’ensemble de la façade : il est réhaussé de 15cm sur la partie droite de la façade afin d’intégrer des grilles de ventilation. Le socle sera constitué d’un béton lasuré dans le RAL 7016.

Figure 7 : Façade existante

Figure 8 : Façade projetée

• Modification des structures de plancher de l’immeuble :

La demande de modification des structures des planchers du RDC est portée par le constat que la mauvaise ventilation du sous-sol du local a conduit à d’importantes dégradation des structures existantes.

Nous souhaitons modifier la structure de certains planchers du RDC pour l’assainir. Nous profitons de cette opération d’assainissement pour surélever le plancher carré du centre du plan pour créer un apport de lumière au sous sol et pour en favoriser la ventilation.

Les trois planchers couvrant le local à R-1 sont concernés par cette opération. Les deux premiers sont renforcés (en vert sur le plan), l’autre est surélevé (en rouge). Pour améliorer les circulations, l’ancienne trémie de l’escalier en colimaçon est remplacée par une trémie pour un escalier droit, une seconde trémie est créé dans la partie centrale, reservée au logement.

Figure 9 : Plan de localisation des interventions sur la structure du local.

La surélévation du plancher dans la partie centrale permet un apport de lumière au sous sol en second jour du coté du logement.La surélévation du plancher dans la partie centrale permet un apport de lumière au sous sol en second jour du coté du logement.